Citrus Lemon

Il appartient à la famille des rutacées (rutacea), comme beaucoup d’espèces il a plusieurs variétés selon les lieux de où il est cultivé. Il peut être consommé la plupart du temps mais il en existe aussi des variantes ornementales.

Pour 100 grammes de citron jaune et frais.

17 Calories

0,6g de protéines

5,4g de glucides

0,2g de lipides

1,6g de fibre.

Histoire

Il viendrait d’Inde ou de Chine, il y est utilisé depuis plus de 2000 ans et on s’en servait déjà pour la digestion. On suppose qu’il a été assez importé vite dans le bassin méditerranéen car on le trouve sur des fresques de mosaïque à Pompéi, mais qu’il aurait ensuite disparu de la région pendant un moment. C’est au XIIème siècle qu’on le retrouve dans des traités de médecines arabes puis on le retrouve petit à petit dans des zones encore célèbres aujourd’hui pour leurs citrons : Menton, Amalfi, …

Il a été utilisé très tôt pour traiter le scorbut par les marins arabes maladie provoqué par un manque de Vitamine C.

Les citrons d’Amalfi proviennent d’un croisement, celui les citrons d’ornement de trop petite taille au goût des agriculteurs Amalfitains ils ont donc commencé à mélanger leurs citrons avec une variété d’oranges locales amères. C’est d’ailleurs le fameux citron du Limoncello

Il est composé de flavonoïde (vitamine P qui regroupe, vitamine B et E) on les retrouve en majorité dans son écorce mais aussi un peu dans son jus, ce sont les antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps, ce qui a pour avantage de prévenir les maladies cardiovasculaires ainsi que certains cancers. Parmi les flavonoïdes, on retrouve la nobiletine, selon certaines études elle aiderait à ralentir la croissance des tumeurs et des métastases en particulier dans les zones comme le foie et le pancréas. Malheureusement ces études n’ont pas été pratiquées sur des humains mais sur des animaux et restent encore à être validées pour nous.

Le citron contient des limonoïdes (limonine et nomiline), ce petit goût amer que vous découvrez en croquant par inadvertance dans un pépin, ce sont eux, ils sont présents dans tous les agrumes, pas agréables en bouches certes mais des études sont en cours pour tenter de démontrer le pouvoir antiviral, antifongiques, antibactériens et même antipaludique de ceux-ci. On pense aussi qu’il serait un allié pour la prévention des cancers de la bouche et de l’œsophage.

Les fibres solubles du citron sont principalement de la pectine (oui comme dans la pomme) et on la retrouve dans l’écorce et la membrane blanche (cela s’appelle albédo), on change de registre avec elle, on part sur le cholestérol, elle aiderait à le faire diminuer et ce serait celle de citron la plus efficace chez les agrumes. On appelle ça une propriété hypochrolestérolémiante

Vous allez penser qu’on ne va parler que de cancer, cholestérol pas de panique, vous savez qu’ici on aime partager nos recherches dans tous les domaines pour vous montrer à chaque fois comme un sujet peut avoir un terrain de jeu immense et que surtout il n’y a pas que le jus du fruit qui est intéressant qu’écorce, membrane et pépins ont leur lot de magie.

On ne l’a pas encore dit mais bien sûr que le citron est une excellente source de vitamine C, mais pas que, Cuivre, Fer, Potassium, Calcium, Soufre, Phosphore, Magnésium, sont aussi présents chez lui.

Alors pourquoi on associe citron et perte de poids à toutes les sauces ? à cause ou grâce à une idée reçue. Celle qu’une personne souffrant d’obésité aurait un manque de vitamine C et que ce déficit empêcherait les corps adipeux de fondre, alors pour l’instant pas la peine de faire des cures de jus de citron pur pour perdre du poids, cela n’a jamais été prouvé scientifiquement. On est sur un sujet qui a beaucoup de croyance mais pas beaucoup d’étude à l’appui, mais nous allons voir que oui il y a bien un intérêt à consommer du citron.

Déjà si vous voulez profiter de sa vitamine il ne faut pas le consommé cuit, le citron est très sensible à la chaleur (il pousse dans des zones plutôt tempérées contrairement à ce qu’on croit).

Vertus générales (fruit, écorce, jus) :

Aromatique, on oublie des fois de le dire ici, mais il est bon de rappeler qu’avant tout le citron est une saveur très appréciée et qu’on la décline en sirop, plats sucrés ou salés, bonbons, sorbet, liqueur (je suis napolitaine et adepte du Limoncello qu’on dit dans mon dialecte Limungell’, oui oui il fallait que je la cale celle-là), dans vos thés, infusion, boissons, cocktail, il a une place de maitre dans le temple de la gastronomie.

Le citron éclairci, attention on le donne plus comme rappel que comme incitation, que ce soit en huile essentielle ou en jus pur et dur les agrumes sont photosensibles et réagissent à la lumière. Pour la petite histoire, il n’est pas rare de voir de petites terrasses en haut des Palazzi Vénitiens, ces petits espaces ont une histoire, les vénitienne s’ornaient la tête de grand chapeau de paille pour protéger leur teint de neige du soleil, mais celui-ci était percé au sommet pour permettre de passer leurs cheveux et les étaler en parasol dessus, elles versaient sur eux différentes décoctions plus bizarres les unes que les autres, mais entre autre du jus de citron) pour ainsi éclaircir leur chevelure une fois exposée au soleil, pour entretenir le célèbre blond vénitien qui comme vous le voyez n’était pas très naturel. Aujourd’hui on garde ce principe dans certains cosmétiques pour éclaircir la peau, mais nous vous déconseillons des jouer les apprenties sorcières avec ça sans trop vous informer car la brûlure n’est pas loin. En revanche nous verrons qu’avec précaution avec l’hydrolat par exemple il peut donner un teint frais et adoucir la peau.

Les fibres solubles du citron sont principalement de la pectine (oui comme dans la pomme) et on la retrouve dans l’écorce et la membrane blanche (cela s’appelle albédo), on change de registre avec elle, on part sur le cholestérol, elle aiderait à le faire diminuer et ce serait celle de citron la plus efficace chez les agrumes. On appelle ça une propriété hypochrolestérolémiante

Vous allez penser qu’on ne va parler que de cancer, cholestérol pas de panique, vous savez qu’ici on aime partager nos recherches dans tous les domaines pour vous montrer à chaque fois comme un sujet peut avoir un terrain de jeu immense et que surtout il n’y a pas que le jus du fruit qui est intéressant qu’écorce, membrane et pépins ont leur lot de magie.

Le citron fortifie les ongles par exemple avec un peu de jus de citron et une huile végétale il peut redonner vie à vos ongles (et avec ce qui est dit avant aussi les blanchir).

Le citron peut tonifier et resserrer les pores de la peau, il purifie aussi les peaux à problème nous vous avons trouvé quelques idées.

Très bon antiseptique, antibactérien, on l’utilise aussi bien en externe qu’en interne. C’est souvent pour cela qu’on le trouve dans beaucoup de remède de grand-mère pour la digestion, l’indigestion, les maux de gorge et autres problèmes de l’hiver.

On peut s’en servir pour le mal des transports, on connait souvent l’alcool de menthe sur le sucre, mais le citron aura le même effet et est du coup plus facile à utiliser avec les enfants.

Il a un effet laxatif, pour être exact l’écorce et l’albédo, il peut donc aider en cas de constipation, et pour les buveurs de café au lait le matin, le verre d’eau tiède citronnée a le même effet que cette bombe caféinée (pas de jugement je bois ça le matin aussi).

Huile essentielle citron

Utilisations :

  • ·Troubles digestifs : elle a des propriétés gastro-protectrice et à cause de son acidité on a tendance à penser qu’elle aurait l’effet inverse, elle crée pourtant une augmentation de sécrétion de mucus qui devient un film protecteur
  • ·Nausées (cf mal des transports)
  • ·Brûlures d’estomac
  • ·Constipation (2 gouttes dans un cuillère de miel ou d’huile végétale une à deux fois par jour)
  • ·Digestion difficile (Dyspepsie)
  • ·Maintien d’une bonne hygiène de vie
  • ·Protection du Foie : Les limonènes fort présents dans l’huile essentielle permettent de limiter la dégradation que d’autres huiles essentielles pourraient causer au foie, il est fort intéressant de voir si on peut combiner ces substances parfois nécessaires mais nocives, voire toxiques avec HE de citron.
  • ·Drainage de la vésicule biliaire
  • ·Troubles cutanés, elle a tendance en la mélangeant avec la bonne huile végétale à redonner un coup d’éclat aux peaux abimées et pour les peaux grasses à matifier le teint. Vous pouvez par exemple vous faire un masque à l’argile avec une cuillère d’huile de jojoba, 2 gouttes d’huile essentielle de citron, 2 gouttes de teatree (attention pas d’exposition au soleil après)
  • ·Cicatrisation
  • ·Peaux grasses
  • ·Peaux matures
  • Amincissement, Cellulite pour les détentrices de la box de janvier avec le cèdre de l’atlas vous pouvez diluer quelques gouttes de citron et de cèdre dans de l’huile pour vous masser les zones à traiter.
  • ·Cheveux gras : en cas de cheveux gras : par voie cutanée, 5 gouttes dans une cuillère d’huile végétale sur le cuir chevelu, en massage, 1 heure avant le shampoing, à renouveler aussi longtemps que nécessaire, par cycles de 3 semaines maximum, avec une pause d’une semaine entre chaque cycle. Marche aussi avec HE de cèdre de l’Atlas
  • ·Mal des transports : quelques gouttes sur un mouchoir pour ensuite le respirer calmement, idéal pour ceux qui craignent le menthol de la menthe poivrée.
  • ·Anxiolytique : Les HE aux agrumes en général agissent très bien sur le moral, vous pouvez sans problème vous créé un mélange de quelques gouttes d’HE de citron, d’orange douce sur une diffuseur prévu à cet effet pour vous faire une senteur bien être à respirer toute la journée.

Attention aux appellations :

L’essence de Citron est obtenue par expression mécanique du zeste du citron : elle provient donc du fruit, est riche en limonène et contient quelques furocoumarines photosensibilisantes .

L’Huile essentielle de Citron obtenue par distillation de l’essence de Citron, ne contient plus les furocoumarines photosensibilisantes (agent toxique photosensibilisant) : son odeur est moins puissante que celle de l’essence.

Enfin l’huile essentielle de petit grain Citron, est une huile obtenue après distillation des branches et feuilles de citronnier.

Toujours la diluer, ne jamais la consommer pures, éviter le soleil au moins 12h après son utilisation. Dans l’idéal la conserver au frigo.

HE de citron fait partie des rares HE que l’on peut utiliser en cutanée (mais attention très irritante et allergisante à tester, par voie orale (pure oui, mais de petites cures et de petites doses) inhalation et diffuseur (même dans une chambre de bébé mais à petite dose pas plus de 30 minutes avec un diffuseur à froid)

Déconseillée par voie orale et cutanée aux enfants de moins de 3 ans, pour les femmes enceintes et allaitante oui mais à condition d’avoir passé le premier trimestre de grossesse mais à prendre avec parcimonie. Consulter impérativement un médecin avant tout utilisation en cas de profil épileptique.

Hydrolat de citron

Vous le savez maintenant on préfère vous envoyez sur l’hydrolat plutôt que les HE car il y a moins de risque (bien que pour une fois avec le citron mis à part le soleil il n’y a pas autant de contre-indication que d’habitude).

L’hydrolat c’est sympa aussi bien pour le côté oral que cutané.

Il aura les mêmes vertus que les HE sur la digestion, le soin de la peau, le foie, le mal de transport mais il a ce petit plus de se garder au frais (du moment qu’il est ouvert) et que du coup ça fait du bien de se le vaporiser sur le visage ou les zones suite à des brûlures ou des piqures d’insecte par exemple, ou tout simplement en tonique pour rafraichir son teint et cette fois il n’est pas photosensible car les responsables de ce risque sont les fuocomarines cités plus haut qui ne se retrouvent pas dans le processus de distillation de l’hydrolat. Et il est consommable par absolument tout le monde (bébé à partir de 3 mois).

Tonique pour la peau mais aussi pour vous tout court : les citrals contenus dans l’hydrolat de Citron luttent contre l’asthénie et la fatigue générale. Ils possèdent également une action antidépressive.

Testez-le quand même avant toute utilisation sur l’intérieur de votre bras, n’hésitez pas à le diluer encore en faisant moitié eau, moitié hydrolat pour les peaux extrasensibles.

Aromathérapie magique

On préfère le citron frais à l’HE. En cas de panne d’énergie, râpez l’écorce du citron et recueillez le zeste dans un tissu propre, prenez le temps de respirer l’odeur en visualisant la couleur jaune vous entourer petit à petit, cet exercice marche aussi en cas de maladie, mais en plus de visualiser cette bulle jaune, visualisez l’odeur se promener dans votre corps et combattre les virus ou cellules malignes. Cette alliance psychique et gustative a du sens comme vous avez pu voir dans les vertus du jus de citron.

Vous savez que les exercices de visualisation ne sont pas une médecine en soi, mais vous aurez remarqué que nous vous en proposons souvent car cela aide à se projeter et cela enclenche un processus d’auto-persuasion dans le cerveau. Alors cela ne soigne pas mais cela aide à guérir car le psychologique fait partie du processus de guérison en plus de l’avis et des soins des médecins. Dans tous les cas, prendre le temps pour soi est toujours bénéfique.

Le citron est donc un aliment qui fait parti de nos habitudes et qui a encore plein de ressources nous vous laissons avec un de nos desserts au citron préféré.

Charlotte au citron

Faire tremper les 2 feuilles de gélatine dans l’eau froide.

Presser les 2 citrons et chauffer le jus (tiède).

Essorer la gélatine et la diluer dans le jus.

Battre les jaunes avec le sucre, ajouter la mascarpone et le jus de citron.

Monter les blancs en neige et mélanger le tout.

Tapisser un moule à charlotte avec les boudoirs trempés dans de l’eau et le limoncello ou le sirop, (vous pouvez aussi mettre du rhum ou de la créme de Limoncello)

Mettre la mousse de citron dans le moule, poser une assiette avec un poids sur celui-ci et mettre le tout au frigo.

Servir frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous vous rappelons que l’utilisation des pierres à but thérapeutique, ne se substitue en aucun cas à un traitement médical prescrit par un médecin. Nous vous conseillons de rester prudent et de vous souvenir que la lithothérapie est un soutien et non un médicament. Il n’y a pas de principe actif dans les pierres.

Un problème, une question? Contactez-nous   du lundi au samedi par téléphone +3365824858 ou en permanence par mail contact@leboudoirroux.fr