Calendula officinalis

Famille : astéracée

Origine : Europe, Asie

Floraison d’avril à novembre

Couleur : jaune, orange

Utilisation : la fleur, comestible.

Cette plante, communément le Souci ou Souci des jardins, est utilisée depuis des siècles, elle faisait déjà partie des plats, médicaments et cosmétiques des civilisations indiennes, arabes et grecques antiques, on la considérait comme le safran des pauvres.

Son nom viendrait de calendae terme qui désigne le premier jour de chaque mois et qui est à l’origine du mot calendrier

XIIème : Elle commence à être cultivée dans les jardins européens. On s’en servait pour déclencher les menstruations des femmes, pour traiter la jaunisse et favoriser la sudation en cas de fièvre.

Nous allons retrouver Hildegarde De Bingen pour une fois en herboristerie. Elle s’en servait pour traiter la teigne du cuir chevelu. À la même époque Albert le Grand, préconisait le calendula en cas de morsure de serpent.

XIVème: Utilisation comme collyre.

XIXème : Utilisation en complément de médicaments pour traiter les ulcères. On étend son utilisation aux brûlures et aux conjonctivites.

Particularité : il se referme la nuit pour se rouvrir lorsque le soleil remonte assez haut dans le ciel, le premier phénomène s’appelle la nyctinastie alors que le second est l’héliotropisme.

Composition

Caroténoïdes : terpènes, ce sont les pigments orange, ils sont liposolubles donc plus facilement assimilables par l’organisme, ce sont eux qui permettent à la plante de collecter la lumière et en même temps, ils tempèrent avec leur côté photo-protecteur. C’est là où se trouve la vitamine A.

Flavonoïdes : aussi responsables de la couleur, présents en général dans les fruits ou les légumes, on leur confère un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaire, certains cancers. C’est l’effet antioxydant.

Triterpendioles : anti-inflammatoire et anti-œdème.

Acides : acide oléanolique, vanillique, salicylique et caféique.

Contient bien évidement des huiles essentielles.

Vertus générales :

Nous vous donnons ici les vertus reconnues par l’OMS (organisation mondiale de la santé) en utilisation interne et externe :

  • Inflammations des muqueuses de la bouche et de la gorge
  • Lésions de la peau (Eczéma, brûlure, blessure, cicatrice)
  • Ulcères variqueux
  • Inflammation gastrique

Il peut être utilisé lors de radiations prolongées sur la peau comme lors de traitement de radiothérapie, il ne sera pas assez puissant pour dans ce cas réduire la brûlure mais son côté analgésique peut soulager, il est d’ailleurs conseiller de le mélanger avec du millepertuis (nous vous rappelons que nous ne sommes pas médecin, ne suivez jamais nos conseils sans en avoir parler avec une personne compétente qui vous traitera selon votre cas et non selon une généralité comme nous vous proposons)

En parlant de contre-indication, oui il n’y en a pratiquement pas sauf en cas d’allergie connues aux plantes de la même famille (marguerite, pissenlit). Il ne faut aussi pas en consommer lorsque vous avez un traitement contre l’insomnie et l’anxiété car cela décuple les effets.

Ne pas confondre le calendula avec les tagètes (mary gold) ou le souci d’eau.

Sous quelles formes : fleur fraiche (en salade miam), fleur séchée, fleur de Bach, teinture-mère, macérât, crème, onguent.

Huile, macérât : contient toujours sous cette forme les acides gras de la fleur, les vitamine E, D, K et Acide linoléique : 57,314% Acide oléique : 29,613 % Acide palmitique : 6,079 % Acide stéarique : 3,981% (nous vous donnons ici la composition du macérât de votre box), les fleurs ont été macéré dans une huile végétale de tournesol.

Utilisation : désinfectant, calmant, aide à régénérer les tissus de la peau et des muqueuses (idéal si vous avez eu un problème de mycose vaginale par exemple c’est une bonne aide pour aider cette zone à s’en remettre, il est aussi conseillé par certaines maternités après une césarienne par exemple). C’est un stimulant lymphatique et pour la circulation sanguine, il a une action protectrice sur les tissus veineux (utilisation en massage).

Diaphorétique (sudation). Il peut aider à provoquer les menstruations. Utilisation en application sur l’épiderme pour le psoriasis, les coups de soleil, les gerçures, les peaux sèches, atopiques, bébé, sensibles, piqûres d’insectes, eczéma, acné.

Ne pas consommer cette huile, seulement en application externe.

Teinture-mère : ne pas consommer.

Ceci est de l’homéopathie, son utilisation est déconseillée aux enfants de moins de 6 ans sans avis médical, Ne pas dépasser une semaine de traitement. Cette forme contient de l’éthanol, donc de l’alcool qui pourrait irriter et assécher, elle est donc proscrite pour une utilisation sur les muqueuses (attention au contact avec les yeux). Déconseiller à la femme enceinte

Utilisation : en compresse une à quatre fois par jour sur un coup de soleil ou une piqure d’insecte, petites blessures, sous cette forme il y a une action antibactérienne, nettoyante, utile aussi contre l’urticaire mais attention ne pas utiliser en cas d’infection sévère.

Pareil que pour le reste ne pas utiliser en cas d’allergie connue à d’autres fleurs de la même famille.

Fleur de Bach : pour l’écoute, la communication ou l’échange. Usage externe seulement, massage.

Infusion : Fleurs sèches

En décoction à boire ou à appliquer sur des zones externes : cicatrisante, calme les irritations de la gorge, adoucit.

Anti-gastrique, stimulant, anti- inflammatoire, cholérétique (stimulation de la sécrétion de bile), tonique, fongicide, immuno-régulateur, régularisation des menstruations et diminue les douleurs liées à celles-ci, diminution des bouffées de chaleur lors de la ménopause ou d’autres problèmes hormonaux.

Après une baignade en piscine ou en préventif pour la flore vaginale vous pouvez vous faire un bain ou vous laver avec une infusion de calendula. (Ne pas faire ce genre de bain trop fréquemment cela pourrait engendrer d’autres problèmes comme les mycoses)

Déconseillé aux femmes enceintes.

En fleur fraiche, vous pouvez la mélanger à vos salades, à vos sauces, dans du riz (souvenez-vous le safran du pauvre), dans du vinaigre aussi à la façon des câpres par exemples.

Aromathérapie Magique

On utilise les fleurs fraiches.

Relié au soleil, son élément est le feu. L’influence magique : santé, rêve psychique et réconfort.

On l’utilise pour son odeur forte et réconfortante, on l’utilise aussi pour entretenir sa santé. Autrefois on l’utilisait pour aiguiser sa vue.

Respirez son odeur avant de se coucher peut vous aider développer vos rêves. Par tradition, on l’utilise aussi en la respirant pour combattre la fatigue et le stress.

Il dégage des notes épaisses, rondes, un peu miellées, balsamiques et résineuses, douces et chaleureuses!

Calendula et chakra sacré

Si on transpose ses vertus physiques à l’énergie en général, c’est une plante qui réchauffe et adoucit à la fois selon les besoins et c’est exactement ce qu’il nous faut pour notre chakra sacré. On relie très volontiers le calendula aux énergies féminines et oui c’est bien une fleur utile en gynécologie donc cette fois nous vous l’accordons c’est bien dans le sens Femme biologiquement parlant que nous la mettons en avant, MAIS comme d’habitude messieurs on ne s’arrête pas à cette phrase.

C’est une plante qui prend soin du berceau de votre corps, c’est une de ces plantes qui nous veut beaucoup de bien et qui nous aide à prendre soin de la déesse qui vit en nous. Votre corps est un temple sacré. Elle améliore aussi votre pouvoir créateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous vous rappelons que l’utilisation des pierres à but thérapeutique, ne se substitue en aucun cas à un traitement médical prescrit par un médecin. Nous vous conseillons de rester prudent et de vous souvenir que la lithothérapie est un soutien et non un médicament. Il n’y a pas de principe actif dans les pierres.

Un problème, une question? Contactez-nous   du lundi au samedi par téléphone +3365824858 ou en permanence par mail contact@leboudoirroux.fr