Zingeber officina 

Histoire

Le gingembre est importé dans le bassin méditerranéen par les Phéniciens dès le IVème siècle avant J.-C., c’est donc une des premières épices orientales qui nous est parvenue.

Chez les Egyptiens il a été utilisé dans le processus de momification de leurs morts. Ce qui est drôle c’est qu’il a été confondu à cause de son côté piquant avec le poivre mais Pine l’Ancien aurait réussi à dissiper le malentendu.

Cela été une épice onéreuse qui a pu servir de monnaie d’échange au Moyen-âge.

Vertus

L’Ecole de Salerne (Campanie, Italie) au XI ème siècle, «au froid de l’estomac, des reins et du poumon, le gingembre brûlant s’oppose avec raison, éteint la soif, ranime, excite le cerveau, en la jeunesse éveille amour jeune et nouveau».

Aujourd’hui il sera toujours l’ami pour les nausées, les rhumes, des douleurs dues aux rhumatismes. On l’a souvent relégué à son bon goût en cuisine ou à ses vertus aphrodisiaques mais il a beaucoup à offrir. Il est riche en vitamine B9, ainsi que des vitamines C, E, A, B1, B2, B3, B5 et B6. C’est un excellent antioxydants riche en différent minéraux et oligo-éléments tels que le calcium, l’iode, le magnésium, le phosphore, le sodium, le zinc et le fer. On oubliera pas ses apports en potassium et manganèse.

Il favorise la digestion, sera un véritable coup de fouet pour les personnes fatiguées. Il a encore mille et une vertu sur votre métabolisme mais on s’intéressera à lui ici pour les bien-faits sur votre énergie, associé au citron il a aussi un effet dépuratif qui pourra améliorer vos conditions physiques et donc votre santé, votre système immunitaire se booster naturellement.

Nous vous rappelons que toutes les bonnes choses le reste tant qu’elles sont consommées avec modération et équilibre. Le gingembre est déconseillé aux femmes enceintes, bien qu’il soit tentant de s’en servir pour les nausées matinales, nous vous recommandons de ne pas négliger les suspicions d’effets secondaire qui pourraient s’avérer dramatique telles des fausses couches. Nous n’avons pas trouvé d’étude pour l’utilisation du gingembre pendant l’allaitement. Il peut entrer en conflit avec certains traitements (demander conseil à votre médecin si vous avez un doute).

Conte Khmer

« La femme malhonnête qui ramassait du gingembre »

Il était une fois un homme franc et honnête , qui était marié à une femme qui n’était pas honnête avec son mari, et était fourbe.
Un jour, l’épouse chercha une astuce pour pouvoir rendre visite à son amant qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps et dont elle se languissait. Il lui fallait cependant user d’un stratagème, car le village où demeurait son amant était éloigné de celui du couple. Aussi dit-elle un jour à son mari : « J’ai envie de manger du poulet, qu’en penses-tu ? » Le mari répondit : « Oui, si tu veux. » « J’ai envie aussi de gingembre », ajouta-t-elle. « Va pour le gingembre ! » Les deux époux se mirent donc en chemin pour aller se procurer volaille et tubercule. C’est ainsi qu’ils arrivèrent au village où demeurait l’amant. Ils demandèrent dans chaque maison s’il y avait une volaille disponible. La femme en profita pour fausser compagnie à son mari, et pour aller voir son amant, avec lequel elle mit au point un stratagème
Elle alla trouver son mari et lui dit : « Dans cette maison, on vient de me dire qu’il y avait une poule à vendre ! » Le mari se présenta ainsi chez l’amant, et lui acheta une poule (មេមាន់). Les époux prirent alors le chemin du retour. À mi-chemin, l’épouse se frappa tout à coup la poitrine et dit : « J’ai oublié de gingembre ! Écoute, attends-moi ici, je vais retourner chercher du gingembre, je n’en ai pas pour longtemps. » L’époux acquiesça, et la femme rebroussa chemin.
Avant d’arriver au village, elle retrouva son amant qui l’attendait. Elle était tellement pressée qu’elle s’allongea immédiatement sur le sol sans autre préparatif, et les deux firent leur affaire. Sans prendre le temps de s’épousseter, la femme prit le rhizome de gingembre que l’amant avait préparé pour elle, et lui donna de nouvelles instructions pour qu’il vienne la rejoindre le soir même.
La femme retrouva son mari qui l’attendait. Arrivant près de lui, elle lui dit : « Tu vas rire, il m’est arrivé une drôle de mésaventure : j’ai trouvé un rhizome de gingembre, et quand j’ai voulu le tirer hors du sol, j’ai tiré tellement fort que je suis tombée sur le dos ! » « Effectivement », dit le mari, en essuyant la terre qui était restée attachée sur dos de l’épouse.
Le couple rentré à la maison, l’épouse prépara le poulet au gingembre. Après le dîner, elle s’allongea pour poser sa tête sur la cuisse de son époux, et lui demanda de jouer pour elle un air de flûte. Après cet air, elle s’exclama admirative : « C’est étrange, quand tu joues, on dirait que tu ne regardes pas les trous de la flûte, comment est-ce possible ? ». Et le mari d’expliquer : « Pas besoin de regarder, mes doigts savent bien où appuyer ! » « Vraiment ? On va essayer : je vais te couvrir les yeux, et tu essaieras de jouer, on verra bien si c’est vrai. »
Elle couvrit ainsi les yeux de son mari, puis écarta largement les jambes. L’amant, qui se trouvait sous la maison, reconnaissant le signal convenu, rentra subrepticement et profita de ce que le mari avait les yeux couverts pour s’unir avec sa maîtresse. Cette dernière ne découvrit bien les yeux de son mari qu’une fois l’affaire faite !
En guise de conclusion à cette histoire, le proverbe suivant est donné :

Autant il est vain de tenter de courber du bois de lagerstrémie(arbuste) , autant il est vain d’essayer d’amender les infidèles de mauvaise vie. (dans la langue originale on utilise le mot prostitué nous avons décide de le rendre plus équitable)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous rappelons que l’utilisation des pierres à but thérapeutique, ne se substitue en aucun cas à un traitement médical prescrit par un médecin. Nous vous conseillons de rester prudent et de vous souvenir que la lithothérapie est un soutien et non un médicament. Il n’y a pas de principe actif dans les pierres.

Un problème, une question? Contactez-nous  de 10h à 19h du lundi au vendredi par téléphone +41799368877 ou en permanence par mail contact@leboudoirroux.ch

Bienvenue dans le Boudoir Roux, vous trouverez ici bienveillance et douceur.

Un coin découverte que nous avons appelé bibliothèque pour partager avec vous ce que les années, les évènements et la vie en général a pu nous enseigner, sur des thèmes variés: lithothérapie, philosophie, oracles, la nature, bien-être,… .

Nous avons également une partie boutique que nous espérons voir se remplir d’objets aussi magiques pour vous que pour nous. Des bijoux artisanaux, de la décoration, des illustrations, des objets qui nous aident, nous guident ou qui nous réconfortent.

Bienvenue chez vous.

Le Boudoir un endroit plein de douceur basé à Genève en Suisse.

079.936.88.77

contact@leboudoirroux.ch